Des cultures fourragères florissantes, sans impact économique

Le Kenya est un pays très agraire dans lequel 80 pour cent de la population dépendent de l?agriculture pour leur alimentation, leurs emplois et leurs revenus. Le dilemme auquel il est confronté tient à ce que 20 pour cent seulement des terres se prêtent à la production agricole. Une proportion plus grande du pays consiste en zones moins propices à l?activité agroécologique. Autre dilemme auquel le secteur agricole du pays est confronté: les retombées du développement économique sont inégalement réparties dans les zones à bonne aptitude agricole. Pour assurer le développement du milieu rural, les politiques gouvernementales doivent prévoir le développement de l?infrastructure et des institutions afin de désenclaver les zones moins propices à l?activité économique.


Professeur Mark O. Odhiambo
Moi University
Department of Economics and
Agricultural Resource Management
Eldoret, Kenya
mooodhiambo(at)yahoo.com