La « main invisible » de l?Extrême-Orient

Le nombre de chinois émigrant vers l?Afrique est en progression constante : nombre d?entre eux sont ouvriers ou techniciens dans des entreprises publiques, ou encore managers sur des grands chantiers ou des établissements industriels ; d?autres cherchent à faire fortune par leurs propres moyens en se créant une activité dans le commerce ou la gastronomie. Dans les pays d?accueil, certains voient en ces « nouveaux Chinois » une menace, d?autres une bénédiction.

Dr. Dirk Betke
Deutsche Gesellschaft für Technische Zusammenarbeit GmbH (GTZ )
Programme d?Appui aux Collec tivités Territoriales (PACT)
Bamako, Mali
dirk.betke(at)gtz.de