Enseignement agricole et réforme agraire ? le cas de la Namibie

Au sein du programme de réforme agricole en Namibie, quelques six millions d?hectares de terre, auparavant entre les mains de blancs, ont été jusqu?à présent rendus aux Namibiens autrefois défavorisés. Ces nouveaux paysans en Namibie ont pourtant d?énormes lacunes en ce qui concerne les pratiques et les techniques de base de l?agriculture. L?objectif du programme « Emerging Commercial Farmers? Support Programme (ECFSP) », instauré par les deux fédérations de paysans namibiennes, est d?encourager la formation agricole et de soutenir les nouveaux agriculteurs en introduisant des techniques d?agriculture améliorées. Le ECFSP se consacre à une multitude d?activités du quotidien agricole, propose des stages de courte durée à thèmes, des petits guides pour le producteur agricole ainsi qu?un soutien institutionnel et des conseils axés sur la pratique. Une combinaison de ces aides apparaît plus judicieuse qu?une ou deux actions ciblées. Il faut aussi penser que certes, le « Capacity Building » est extrêmement important, mais que l?aide doit aussi comporter d?autres composantes, telles que l?accès au crédit, un cadre politique approprié, l?entretien des infrastructures et l?entrée sur les marchés.

Bertus Kruger
Emerging Commercial Farmers?
Support Programme
Windhoek, Namibie
bertus@agrinamibia.com.na

  • <a href="/?id=770&issue=single_edition200902">Commander edition individuel (2009/02)</a>