Culture de maïs attaquée par la chenille légionnaire d’automne Goromonzi, Zimbabwe, mars 2018.
©FAO/Edward Ogolla
<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Suivante > Dernière >>
Une nouvelle application mobile pour aider les agriculteurs à lutter contre les infestations de chenilles légionnaires d’automne en Afrique - au début d'année 2018, plus de 40 États africains et territoires avaient signalé des infestations de chenilles légionnaires d’automne.

Une application mobile conçue pour lutter contre la chenille légionnaire d’automne en Afrique a été lancée en mars 2018 par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

L'application mobile pour la surveillance et l'alerte précoce de la chenille légionnaire d'automne (Fall Armyworm Monitoring and Early Warning System - FAMEWS) apportera des renseignements sur la manière dont l'insecte évolue et se déplace au fil du temps, ce qui permettra d'améliorer les connaissances sur son comportement en Afrique - dans un nouveau contexte - et de mieux concevoir les interventions pour y faire face.

Elle vise à permettre aux agriculteurs de rendre compte des niveaux d'infestation, de cartographier la propagation de l’insecte et de décrire ses ennemis naturels ainsi que les mesures les plus efficaces pour y faire face.

Dès que les agriculteurs auront identifié les infestations de la chenille légionnaire d'automne dans leurs cultures et auront téléchargé les données nécessaires, l'application calculera les niveaux d'infestation et leur permettra de prendre les mesures adéquates afin de faire face à la situation.

Les données sont validées par les points focaux nationaux chargés de surveiller la chenille légionnaire d'automne et transférées vers une plateforme mondiale en ligne.

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Suivante > Dernière >>