L’app « Plant Doctor Game » donne un aperçu des problèmes auxquels les petits paysans se voient confrontés.
Photo: © CABI

Une app pour aider les visiteurs de l’Expo 2015 de Milan à comprendre la sécurité alimentaire

Le « Plant Doctor Game », un jeu vidéo spécialement conçu pour le Pavillon suisse de l’Expo de Milan, donne l’occasion aux visiteurs de glisser dans la peau d’un petit paysan qui doit tenter de préserver ses récoltes. La coopération suisse au développement fera la démonstration de son engagement et de sa capacité à innover dans ce domaine à l’Expo.

Au Pavillon suisse de l’EXPO 2015 de Milan, Italie, la Direction du développement et de la coopération de la Confédération suisse (DDC) invite les visiteurs à se faire une meilleure idée des problèmes liés à la sécurité alimentaire en jouant au «  Plant Doctor Game ». Le jeu commence par mettre le joueur dans le contexte. Ce dernier se voit donner  quelques informations sur la situation des petits paysans dans le monde et une explication sommaire du rôle et du fonctionnement des « cliniques pour plantes » qui ont été créées un peu partout dans le monde, puis le jeu commence pour de bon ! Le joueur reçoit la photo d’un aliment et doit deviner quel ingrédient principal il contient (café, cacao, maïs, etc.). Il fait ensuite la connaissance du paysan qui cultive ces ingrédients, et le joueur est alors invité à se glisser dans sa peau et à choisir le moment opportun pour effectuer les semis.

À ce moment du jeu, l’affaire tourne mal : ses cultures sont attaquées par une maladie. Le joueur doit alors agir pour assurer la sécurité alimentaire de sa famille ainsi que celle de nombreuses autres personnes. Il lui faudra aller quérir de l’aide chez un docteur des plantes pour déterminer la nature de la maladie et la manière la plus efficace de la traiter.
Le jeu interactif « Plant Doctor Game » cherche à montrer comment le sort des petits paysans peut être amélioré grâces aux technologies modernes. L’objectif pour chaque joueur est de comptabiliser un maximum de points « sécurité alimentaire » qu’il pourra comparer avec ceux d’autres joueurs et qui s’additionneront au total des points réunis par les participants.

1 500 cliniques des plantes dans 34 pays

Le projet Plantwise, qui a été lancé par le Centre international pour l'agriculture et les sciences biologiques (CABI), une institution soutenue par un grand nombre d’organismes dont la DDC, a créé une banque de données online qui relie entre elles plus de 1 500 cliniques des plantes réparties dans 34 pays. Les informations recueillies dans la banque de données permettent de diagnostiquer les problèmes phytosanitaires et d’offrir un traitement approprié. Sur le terrain, les cliniques des plantes sont installées sur les marchés locaux, les lieux de culte et d’autres endroits facilement accessibles pour les petits agriculteurs. Ces derniers peuvent se rendre à la clinique pour obtenir des conseils pratiques sur la façon de gérer leurs cultures et de combattre les maladies et les ravageurs. À l’échelle mondiale, quelque 500 millions de petits agriculteurs nourrissent les deux tiers de la population mondiale. Les maladies et les ravageurs des cultures peuvent avoir des conséquences désastreuses sur leur sécurité alimentaire et sur leurs revenus.

À Milan, la Suisse entend mettre en lumière son engagement en faveur de la sécurité alimentaire, engagement qui met l’accent sur la durabilité, la responsabilité et la solidarité et qui innove en respectant les traditions de chaque pays. Le droit à la nourriture partout dans le monde constitue une priorité pour la Suisse.

(SDC/wi)

Pour en savoir plus:

L’app est à présent disponible et peut être téléchargée sur un smartphone ou un ordinateur. Elle a été mise au point par Plantwise, le partenaire de la DDC à l’origine de la création des cliniques des plantes.

Lien vers le  « Plant Doctor Game » (Apple / Android) 
Lien vers le site internet de plantwise
Liens vers les cliniques phytosanitaires et les phytothérapeutes
Lien vers le Pavillon suisse à l’Expo 2015 de Milan