10.05.2019

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Suivante > Dernière >>

Ils ont ainsi réussi à produire des multimères hémagglutiniques, des antigènes spéciaux de la grippe aviaire, dans les plants de tabac (Nicotianabenthamiana) et à démontrer leurs réponses immunitaires neutralisantes chez la souris.

Dans le nouveau projet, ces résultats de recherche pure doivent se traduire en applications pratiques. La prochaine étape prévoit la réalisation d’expériences sur des poulets sains visant à tester, en pratique, la fiabilité de la méthode nouvellement élaborée. L’objectif à long terme des chercheurs est de créer un vaccin peptidique à partir de plantes pour combattre les virus de la grippe aviaire. Avec ce vaccin, ils espèrent pouvoir bientôt élaborer une nouvelle méthode permettant de maîtriser et de prévenir les pandémies de grippe aviaire. (ipk / wi)

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Suivante > Dernière >>