Cela sous-entend une action décisive pour se préparer à des précipitations supérieures à la moyenne dans certaines régions et à des sécheresses éventuelles dans d’autres.   
 
Riposter à El Niño et se préparer à la Niña
 
La sécheresse sévit dans de vastes étendues de l’Afrique de l’est et d’Afrique australe et a également frappé l’Indonésie, la Papouasie Nouvelle-Guinée et le Vietnam alors que des tempêtes associées à El Niño ont annihilé les cultures aux îles Fidji et dans d’autres Etats insulaires voisins.
 
En Afrique australe, on dispose encore de trois mois avant le démarrage de la saison de plantation 2016/17. Il est donc nécessaire d’agir vite et bien, y compris par la distribution d’intrants agricoles, afin d’éviter à des millions de familles rurales de se retrouver dépendantes de l’aide humanitaire pendant une bonne partie de l’année 2018.
 
En Asie du sud-est, la sécheresse et l’intrusion saline menacent les sources de subsistance des agriculteurs vietnamiens, nuisent sérieusement à la sécurité alimentaire des foyers et réduisent leurs rentrées d’argent.