Situation des forêts du monde 2018

L’édition 2018 du rapport sur « La situation des forêts du monde » de la FAO appelle les gouvernements à adopter une approche globale qui profitera aux arbres et à ceux qui en dépendent. Mais le rapport souligne également l’adoption progressive de pratiques durables en ce qui concerne les forêts du monde.

Selon l’édition 2018 du rapport annuel « La situation des forêts du monde », publiée en juillet par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, le temps presse pour les forêts mondiales dont la superficie totale diminue jour après jour.
 
D'après « La situation des forêts du monde » 2018, le fait de stopper la déforestation, de gérer les forêts de manière durable, de restaurer les forêts dégradées et d'étendre le couvert végétal à travers le monde requiert certaines mesures afin d'éviter les conséquences potentiellement néfastes qui pourraient advenir pour la planète et sa population.
   
Les forêts et les arbres contribuent de manière significative aux moyens d'existence humains, en jouant un rôle crucial au niveau de la sécurité alimentaire, de l'eau potable, de l'énergie renouvelable et des économies rurales. Ils contribuent à près de 20 pour cent des revenus des ménages ruraux dans les pays en développement - voire beaucoup plus dans certaines régions - et fournissent à près d'une personne sur trois dans le monde du carburant pour cuisiner et se réchauffer.
   
Le rapport de cette année démontre l'importance des forêts en vue de réaliser les objectifs du Programme de développement durable à l'horizon 2030. Elles contribuent notamment à lutter contre le changement climatique, à protéger la biodiversité, à réduire les inégalités et à améliorer les habitats urbains.
  
Le rapport apporte des preuves concrètes des multiples contributions apportées par les forêts et propose la voie à suivre pour qu'elles en fassent davantage.

Prise de conscience accrue de l’importance du rôle des forêts du monde

Le rapport insiste sur l'importance d'établir des cadres juridiques clairs pour les droits dans le cadre du régime forestier et salue d'ailleurs les mesures des gouvernements locaux qui vont dans ce sens. La publication rappelle également la pertinence d'avoir des partenariats efficaces et d'impliquer le secteur privé afin d'obtenir des résultats durables. Étant donné que la déforestation est la seconde cause de changement climatique après la combustion de combustibles fossiles, le rapport indique que « la responsabilité des entreprises est essentielle afin de parvenir au niveau zéro déforestation ».
 
Alors qu'il reste beaucoup de travail à faire, la publication prend pour exemple de nombreux cas de figures où les autorités locales ont pris conscience de la situation et commencent à adopter des pratiques agricoles durables pour les forêts et les arbres du monde entier. 
  
Par exemple, plus de 56 pour cent du papier est recyclé aujourd'hui, le taux de récupération du papier ayant plus que doublé par rapport à 1970. Pendant ce temps, ces deux dernières décennies, le fait d'utiliser du matériel abandonné pour fabriquer des panneaux en bois a permis à la production de croitre quatre fois plus vite que le bois. 
  
(FAO/ile)

Download La Situation des forêts du monde 2018: www.fao.org/state-of-forests/fr/