Puits et bassins d’infiltration annulaires dans un perma-jardin. Les puits permettent de recharger la nappe phréatique et de retenir les eaux souterraines.
Photo : Andrea Peterhans / Helvetas

Renforcer la résistance aux effets du changement climatique dans les régions semi-arides d’Éthiopie

Grâce à des technologies innovantes, les familles vivant dans les régions semi-arides du Nord de l’Éthiopie réussissent à récolter malgré le manque de pluie. Les projets de Helvetas mettent l’accent sur la gestion durable des bassins hydrologiques, l’amélioration de la production agricole et l’accroissement des revenus des ménages.

Dans le Nord de l’Éthiopie, région dans laquelle Helvetas Swiss Intercooperation exerce ses activités, la variabilité du climat est une dure réalité pour les petits exploitants agricoles en grande partie tributaires de l’agriculture de subsistance. Au cours des 40 dernières années, un lien a été établi entre le changement climatique et la saison des pluies, qui est erratique, moins prévisible et souvent plus courte.

« Actuellement, la saison des pluies – belg, de mars à juin – est faible, quand elle n’est pas inexistante. Il ne nous reste plus qu’une saison des pluies, qu’on appelle kiremt (de juin à septembre), et qui commence souvent tard et finit tôt. En conséquence, nous ne pouvons plus nous fier à la production agricole. Compte tenu de la faiblesse ou de l’absence des pluies en mars et avril (saison belg), il est pratiquement impossible de cultiver des céréales pendant cette période, » déclare Mme Abeba Hagos, de Negash, un village de la province du Tigré.

De plus, dans la région, les phénomènes météorologiques sont également plus intenses et plus fréquents qu’avant. De ce fait, les agriculteurs sont constamment confrontés aux impacts négatifs du changement et de la variabilité climatique. Mais il y a une limite à leur capacité à s’adapter : la plupart des petits exploitants agricoles n’ont pas les moyens de mettre en œuvre des mesures efficaces qui leur permettraient d’adapter leurs systèmes de production, de prendre les risques nécessaires et d’utiliser les technologies modernes.

Insister sur la promotion des moyens d’existence et la gestion des ressources naturelles

Dans la région du Tigré et dans la zone Wag Hemra, les projets Helvetas sont axés sur la réduction de la pauvreté en insistant sur la promotion des moyens d’existence et sur la gestion des ressources naturelles. Pour atteindre ces objectifs, Helvetas a encouragé des interventions liées à la gestion durable des bassins hydrologiques, à l’amélioration de la production agricole et à l’accroissement des revenus des ménages et visant, de ce fait, à améliorer la sécurité alimentaire. La plupart de ces interventions ont des impacts directs et indirects sur la réduction des effets néfastes du changement climatique et sur le renforcement de la résistance locale aux effets du changement climatique.

Helvetas a consacré du temps et des moyens à mieux analyser et comprendre la contribution de chaque intervention à la résistance aux effets du changement climatique. L’application du cadre de résistance aux effets du changement climatique (Climate Resilience Framework) et des paliers de gestion des risques de catastrophes (Disaster Risk Management Staircase) constitue une approche fiable et judicieuse de ces travaux d’analyse.

Cette démarche a donné lieu à une série de publications – un document principal et cinq notices thématiques – dans lesquelles l’organisation Helvetas montre comment elle vient en aide aux femmes et aux hommes des régions semi-arides du Nord de l’Éthiopie. Le document principal, « Enhancing climate resilience in semi-arid regions in Ethiopia » (renforcer la résistance aux effets du changement climatique dans les régions semi-arides d’Éthiopie) montre comment faire en sorte que les moyens d’existence et les écosystèmes soient plus résistants aux effets du changement climatique et, ainsi, comment améliorer les capacités de gérer les risques associés aux catastrophes.

Les cinq notices thématiques mettent l’accent sur des interventions spécifiques dans les régions semi-arides du Nord de l’Éthiopie :

N°. 1 : Réduire les impacts climatiques et éviter de nouveaux risques grâce à l’agriculture intensive à flanc de colline

N°. 2 : Système de collecte de l’eau du toit : la citerne Kalamino, un moyen efficace de faire face au manque d’eau

N°. 3 : Puits d’infiltration annulaires dans les cours des petits exploitants agricoles pour faire face au manque d’humidité

N°. 4 : Des perma-jardins dans les cours des petits exploitants agricoles pour faire face aux chocs climatiques et s’y adapter

N°. 5 : Promotion de la diversification économique et amélioration des pratiques agricoles visant à s’adapter à la variabilité du climat et aux phénomènes climatiques extrêmes 

 

Nicole Clot, Helvetas Swiss Intercooperation, Zürich, Suisse

 

En savoir plus:

Site web de Helvetas