Rapport Coopération pour le développement 2018

Selon les auteurs du rapport Coopération pour le développement 2018, pour n’oublier personne, la coopération pour le développement doit changer d’orientation. Pour atteindre les ODD pour tous, il faut que les cadres de la coopération au développement soient actualisés.

Le rapport « Coopération pour le développement 2018  – Agir ensemble pour n’oublier personne » (en anglais) a été publié en décembre 2018 par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Les auteurs estiment qu’il faut renouveler les stratégies de développement en raison du changement de réalités mondiales telles que l’augmentation des revenus et l’accroissement des inégalités des richesses au sein des pays et d’un pays à l’autre, et la plus grande fréquence des chocs climatiques.

Le rapport demande aux fournisseurs d’aide d’actualiser les cadres de la coopération au dévelop-pement de trois façons : 

• nouveau discours expliquant les avantages mutuels qu’il y a à n’oublier personne ; 

• intégration délibérée de l’objectif d’inclusion, d’équité et de durabilité du développement grâce à des portefeuilles de coopération au développement, et exploitation des agents du changement, de l’innovation et des données ; 

• utilisation et affectation plus rationnelles de l’aide publique au développement (APD) dans le cadre d’efforts élargis visant à accroître le financement dans le but d’atteindre les objectifs de développement durable (ODD) pour tous.

Pour atteindre ces objectifs, le rapport identifie huit questions primordiales auxquelles il faut répondre : éliminer l’extrême pauvreté dans les pays qui en ont le plus besoin ; s’attaquer aux inégalités croissantes en matière de revenu ; résoudre les problèmes de fragilité ; permettre la gouvernance inclusive ; répondre à l’impératif de l’action climatique ; progresser dans le domaine de l’égalité de genre et de l’autonomisation économique des femmes ; inclure le 1,2 milliard de jeunes que compte le monde ; et veiller à ne pas oublier les personnes handicapées.

Le rapport contient les profils individuels de tous les membres du Comité d’aide au développe-ment (CAD) de l’OCDE, ainsi que de 13 autres fournisseurs qui rendent compte à l’OCDE de ma-nière détaillée et de deux fondations de financement privé du développement. Il contient égale-ment des estimations du financement du développement pour 10 pays qui ne rendent actuelle-ment pas compte à l’OCDE.

(OCDE/ile)

En savoir plus et télécharger le rapport « Coopération pour le développement 2018  – Agir en-semble pour n’oublier personne » : http://www.oecd.org/fr/cad/cooperation-pour-le-developpement-rapport-20747748.htm