Un marché de bananes au Kenya.
Photo: © Neil Palmer/(CIAT)

Quel est l’impact du changement climatique sur la production de bananes ?

Des températures plus élevées permettraient de cultiver des bananes dans un plus grand nombre de régions. Cela signifie en clair que la production de bananes n’est pas menacée par le changement climatique, mais d’autres considérations entrent en jeu telles que la propagation des maladies, par exemple.

Que va-t-il arriver à l’un des fruits les plus appréciés de la planète ? Cette question a été étudiée par des scientifiques et partenaires de Bioversity International dans le cadre du programme de recherche sur le changement climatique, l’agriculture et la sécurité alimentaire du Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale (GCRAI). Ils ont analysé l’impact du changement climatique sur la culture des bananes dans l’ouvrage intitulé Climate Change and Food Systems : Global assessments and implications for food security and trade (Le changement climatique et les systèmes alimentaires : évaluation et conséquences mondiales pour la sécurité alimentaire et le commerce), publié par l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en 2015.

Sur la base de projections des précipitations et des températures, les scientifiques ont commencé par analyser si et de quelle façon les zones se prêtant à la culture de la banane évolueraient en 2030, 2050 et 2070. Les résultats montrent que d’ici à 2070, les surfaces se prêtant à la culture de la banane augmenteront de 50 %. La hausse des températures annuelles se traduira par des conditions plus favorables à la production de bananes dans les zones subtropicales et sur les hauts plateaux des zones tropicales.
 
Des températures plus élevées permettraient ainsi d’étendre les zones de culture de la banane. Cela signifie que la production de bananes n’est pas menacée, mais, selon les scientifiques, d’autres considérations entrent en jeu. Les températures plus élevées exigent en effet des quantités d’eau plus importantes, et celles-ci devraient, selon les prévisions, augmenter de 12 à 15 %. De plus, des températures plus élevées peuvent menacer des cultures, telles que le café, qui sont souvent réalisées en association avec les bananes. Les agriculteurs produisant des bananes à titre de culture secondaire devront peut-être abandonner la culture de la banane si la culture du café devient moins viable du fait du changement climatique.

Un autre grand défi soulevé par le réchauffement climatique est la propagation des ravageurs et des maladies dans les cultures de bananes. Les scientifiques ont exploré l’impact potentiel du changement climatique sur l’incidence et la gravité de la principale maladie affectant les feuilles de bananier, la cercosporiose noire. Des résultats préliminaires suggèrent que la hausse des températures accélérera le développement de la maladie. Cependant, la répartition des précipitations a une incidence considérablement plus importante sur la gravité de la maladie. Dans la mesure néanmoins où le régime des précipitations est moins affecté par le changement climatique, la gestion de la cercosporiose noire continuera d’être davantage associée aux précipitations qu’aux températures.

Les scientifiques ont insisté sur le fait que cette étude n’était qu’une première étape pour comprendre comment la culture de la banane évoluera au cours des 60 prochaines années. Les climats plus chauds s’accompagneront d’un nombre accru d’événements météorologiques extrêmes. Des recherches supplémentaires seront nécessaires pour chiffrer les incidences de ces événements et leurs implications pour la productivité et la gestion de la banane. La diversité génétique des bananes (il en existe plus de 500 variétés dans le monde) constitue également un atout essentiel pour l’adaptation au changement climatique, et celui-ci mérite d’être approfondi davantage.


Pour télécharger la publication«  Climate change and food systems : global assessments and im-plications for food security and trade »

Pour télécharger le chapitre« An assessment of global banana production and suitability under climate change scenarios »


(Biodiversity International/ile)