<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Suivante > Dernière >>
Organisée à Bonn, Allemagne, la COP23 vise à préciser la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Selon les experts, le soutien que les pays se sont engagés à fournir n’est pas suffisant pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris.

La Conférence-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP 23) a commencé le 6 novembre 2017 à Bonn, Allemagne. Sous la présidence des îles Fidji, les délégations de 195 nations se réunissent pour travailler à la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Jusqu’à 25 000 participants sont attendus.

Pendant les deux semaines que dure la conférence-cadre sur les changements climatiques, l’objectif est de transformer la politique de l’Accord en objectifs climatiques nationaux à adopter lors du sommet sur le changement climatique organisé en Pologne en 2018.

L’Accord de Paris s’est donné comme objectif de maintenir le réchauffement de la planète à moins de deux degrés Celsius (°C) par rapport aux niveaux de l’époque préindustrielle. Cet objectif doit être atteint grâce aux contributions décidées au niveau national (NDC) que chaque pays doit déterminer pour lui-même. Ces NDC doivent être régulièrement actualisées et leur ambition doit être revue à la hausse.

À l’approche de la COP 23, le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) a publié la huitième édition du rapport sur les écarts d’émissions (Emissions Gap Report).

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Suivante > Dernière >>