Perspectives agricoles de l’OCDE et de la FAO 2015-2024

Le déclin des prix réels des produits agricoles devrait se poursuivre dans la décennie à venir sous l’effet conjugué de divers facteurs, dont des rendements élevés, une croissance tendancielle de la productivité et un fléchissement de la croissance de la demande mondiale, préviennent l’OCDE et la FAO dans un nouveau rapport.

Cette édition des Perspectives Agricoles – la vingt-et-unième élaborée par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et la onzième préparée conjointement avec l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) – présente des projections à l’horizon 2024 pour les principaux produits agricoles, les biocarburants et le poisson. 

Le rapport 2015 comprend un chapitre spécial sur le Brésil. En valeur réelle, les prix des produits agricoles devraient reprendre leur déclin à long terme sur la base de la croissance tendancielle de la productivité et de la baisse des prix des intrants. Le Brésil est en passe de se placer au premier rang des fournisseurs en répondant à la hausse de la demande mondiale, imputable principalement à l’Asie. Des opportunités existent pour étendre les bénéfices de la croissance du Brésil aux plus pauvres et réduire la pression exercée sur les ressources naturelles.

(FAO/wi)

Lire le rapport (pdf): FAO