À titre d’exemple, en 2018, les membres de la communauté de pratique ont soutenu deux études de terrain sur les coûts d’un revenu décent pour les ménages producteurs de cacao au Ghana et en Côte d’Ivoire. Sur la base des résultats obtenus, deux autres études réalisées par l’Institut royal des tropiques (Royal Tropical Institute – KIT) ont révélé de très importantes différences de revenus dans ces deux pays.

Au Ghana, un ménage type de six personnes gagnait moins de la moitié du revenu qui serait nécessaire pour un niveau de vie décent. En Côte d’Ivoire, l’insuffisance des revenus était encore plus marquée. Le revenu réel d’une famille type de sept personnes ne représentait qu’un tiers du revenu minimum vital nécessaire.

Le deuxième objectif majeur du groupe de travail est l’élaboration de stratégies efficaces de mise en œuvre d’un revenu minimum vital dans les chaînes d’approvisionnement mondiales. L’organisation régulière de webinaires et d’ateliers annuels constitue une plateforme d’échange et de stimulation d’une action conjointe.

Atelier de la Living Income Community of Practice

Une fois par an, la Living Income Community of Practice organise un atelier.