Les arbres autour de Kouloumboutey ont disparu suite à la grande famine de 1984-1985 due à la sécheresse.
Photo: © FAO/Giulio Napolitano

L’UE et la FAO intensifient la lutte contre la désertification

Le programme Action contre la désertification est censé aider les communautés les plus touchées à mieux gérer leurs ressources naturelles et à les utiliser pour créer des emplois et générer des revenus.

L'Union européenne et la FAO viennent de lancer en collaboration avec le groupe des pays Afrique-Caraïbes-Pacifique (ACP) un programme d'un montant de 41 millions d'euros, étalé sur quatre ans et demi, en faveur de la gestion durable des terres et la réhabilitation des sols arides et dégradés en Afrique, aux Caraïbes et dans le Pacifique. Selon ses promoteurs, ce programme intitulé ‚Action contre la désertification’ est d'une importance cruciale dans la lutte contre la faim et la pauvreté, la promotion de la stabilité et le renforcement de la résilience au changement climatique dans certaines des régions les plus vulnérables du monde. 

Plus de 70 pour cent des habitants des zones arides et d'autres écosystèmes fragiles d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique tirent leurs moyens d'existence des ressources naturelles. Mais la croissance démographique et le changement climatique exercent sur ces écosystèmes des pressions de plus en plus fortes qui aggravent la dégradation et la désertification de terres déjà surexploitées.

« La faim et la pauvreté, le changement climatique, la déforestation, la dégradation des terres, la désertification et la perte de la biodiversité sont tous interdépendants », a souligné Alhaji Muhammad Mumuni, Secrétaire général ACP. « Des approches de gestion intégrée des paysages sont nécessaires, tout comme le sont de nouvelles politiques, de nouveaux investissements et de nouvelles capacités, pour relever les défis dans les pays ACP. »

En Afrique, le programme mise sur l'Initiative de la Grande muraille verte pour le Sahara et le Sahel. Lancée en 2007, celle-ci est désormais l'initiative phare africaine de lutte contre les effets du changement climatique et de la désertification. Action contre la désertification est censé continuer à soutenir les communautés locales, le gouvernement et la société civile au Burkina Faso, en Ethiopie, en Gambie, au Niger, au Nigéria et au Sénégal, dans la gestion durable et la réhabilitation des forêts et pâturages en zones arides ainsi qu'en matière d'agroforesterie. 
Le programme encouragera aussi les activités génératrices de revenus et les opportunités d'emploi dans les zones rurales, notamment pour les jeunes et les femmes, en tenant compte de la durabilité de la production, la transformation et la commercialisation des produits agricoles et des biens et services forestiers.

En plus, le programme se concentrera sur Haïti dans les Caraïbes et les îles Fidji dans le Pacifique. Selon les promoteurs, le programme servira de modèle exemplaire de coopération Sud-Sud et tirera profit des leçons apprises de l'Initiative Grande muraille verte en aidant les communautés locales à adopter des pratiques de gestion durable des terres et des forêts et en renforçant la capacité des pouvoirs publics et des ONG à soutenir ces efforts.


(FAO/sri)
 

Pour plus d’informations:  FAO