L’observatoire du droit à l’alimentation et à la nutrition

La première édition de l’Observatoire du droit à l’alimentation et à la nutrition a été publiée en 2008, suite à la crise mondiale des prix des denrées alimentaires. Selon les auteurs de la dixième édition, nombre des problèmes ayant conduit à cette crise persistent encore dix ans plus tard, malgré quelques avancées.

La grande crise mondiale des prix des denrées alimentaires de 2007/2008 a fait que le nombre de personnes souffrant de la faim a, pour la première fois, dépassé le chiffre record du milliard. Elle a également donné naissance à l’Observatoire du droit à l’alimentation et à la nutrition, qui a été lancé par huit organisations de la société civile (OSC). Son but était de renforcer la redevabilité et le suivi du droit à l’alimentation et à la nutrition.

Dans l’édition 2017 de l’Observatoire, intitulée Vaincre la crise alimentaire mondiale, qui marque le dixième anniversaire de la publication, le Consortium de l’Observatoire et le Réseau mondial pour le droit à l’alimentation et à la nutrition – qui englobent désormais chacun près de trente OSC et mouvements sociaux – dressent le bilan de la décennie qui s’est écoulée depuis la crise de 2007-2008 et envisagent les défis et les opportunités qui semblent se profiler pour les années à venir.

La publication comporte dix articles principaux. En ouverture, deux articles de cadrage se penchent sur les origines et les conséquences de la crise alimentaire mondiale de 2007-2008 et de la « crise des droits humains » qui, selon les auteurs, continue de sévir aujourd’hui. Viennent ensuite plusieurs articles thématiques abordant certaines des questions et des évolutions les plus décisives pour le droit humain à une alimentation et à une nutrition adéquates : la nécessité de la pleine reconnaissance du travail et des droits des femmes en ce qui concerne la nutrition, les défis liés à une transformation des systèmes alimentaires, l’approche fondée sur les « communs », les impacts du pouvoir des entreprises sur les systèmes alimentaires, les règles du commerce international et leur impact sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle et la question de savoir si le droit à l’alimentation et à la nutrition dans les situations d’urgence est sur la bonne voie.

Les articles sont agrémentés de témoignages et d’expériences concrètes tirés des luttes menées par les mouvements sociaux dans toutes les régions du monde, de l’Argentine au Népal, en passant par le Somaliland, le Yémen, Haïti ou la France.

(FIAN International/Pain pour le monde/sri)

Télécharger la publication: L’observatoire du droit à l’alimentation et à la nutrition

Site web du Réseau mondial pour le droit à l’alimentation et à la nutrition