Femmes sont le mieux à même d’expliquer l’importance de l’eau potable aux membres de leurs familles:
Photo: © OTTO

L’initiative « Drop for Life » du groupe Otto

Le groupe Otto collabore à la construction de puits et d’installations sanitaires dans des villages du Mozambique, un des pays producteurs de l’initiative « Cotton made in Africa » (CmiA). Parallèlement, la CmiA crée des réseaux avec les partenaires des pays européens voisins.

L’accès à l’eau potable est un des droits de l’homme et cela suffit pour inciter le groupe Otto et son initiative « Cotton made in Africa » (CmiA) à faire en sorte que les populations des régions productrices de la CmiA aient accès à l’eau potable et à des conditions de vie hygiéniques.

Cette initiative a été baptisée « Drop for Life » (De l’eau pour le Mozambique), et selon une déclaration du groupe Otto en mai 2015, l’entreprise s’est fixé pour objectif de construire des puits et des installations sanitaires dans 16 villages partenaires de la province mozambicaine de Capo Delgado. Ces travaux entrent dans le cadre d’une coopération avec la fondation Aid by Trade, Care Mozambique et la Société allemande pour l’investissement (DEG) et ils bénéficient d’un financement du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) et de la société Plexus Cotton. Au total, les partenaires investissement 300 000 euros dans ces travaux, rien qu’au Mozambique. Près de 30 000 habitants bénéficient des effets positifs de ces travaux sur la santé et n’ont plus à aller puiser l’eau à des points souvent distants de plusieurs kilomètres.

Des mesures de sensibilisation aideront les populations locales à prendre conscience des actions en faveur de la santé. Des comités spécialement créés à cet effet veilleront à l’utilisation durable des points d’eau et des latrines nouvellement installés et serviront d’interface avec les populations des villages ruraux.
Pour Tina Stridde, directrice générale de la fondation Aid by Trade, « les mesures prises dans le cadre du projet « Drop for Life » contribuent à améliorer les conditions de vie des populations rurales et s’adressent tout particulièrement aux femmes car ce sont elles qui sont le mieux à même d’expliquer l’importance de l’eau potable et des installations sanitaires aux membres de leurs familles. »

Actuellement, l’initiative « Cotton made in Africa » intervient dans dix pays subsahariens auprès de plus de 650 000 producteurs de coton. Des experts forment les petits exploitants aux pratiques agricoles durables qui protègent l’environnement et améliorent les récoltes et les revenus.

Coopération avec Africa Wise Group – Pays-Bas

Le groupe Otto et la fondation affiliée Aid by Trade (AbTF) ont également annoncé qu’AbTF a conclu un accord de partenariat avec Africa Wise Group – Pays-Bas. Selon Mme Stridde, directrice générale de l’AbTF, cette coopération avec Africa Wise Group a pour objectif de sensibiliser les entreprises néerlandaises au fait que durabilité et rentabilité peuvent être compatibles dans la mesure où l’initiative « Cotton made in Africa » leur a donné accès à un produit socialement, écologiquement et économiquement durable. Mme Stridde souligne également l’action de partenaires tels que PUMA, le groupe Rewe, le groupe Otto et Tchibo qui, tous, soutiennent de longue date le concept de « Cotton made in Africa ». Le label CmiA n’est attribué qu’au coton qui répond manifestement au catalogue des exigences de la norme.

(OttoGroup/wi)