L’État des ressources génétiques forestières dans le monde

Dans un récent rapport, la FAO note que les décideurs et les parties prenantes ont besoin de données fiables sur l’état et les tendances des ressources génétiques forestières pour assurer leur gestion durable.

Le rapport sur l’État des ressources génétiques forestières dans le monde, publié en septembre par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), aborde les questions de conservation, de gestion et d’utilisation durable des arbres des forêts et d’autres espèces végétales ligneuses ayant une valeur réelle ou potentielle pour le bien-être de l’homme, dans le large éventail des systèmes de gestion.

Ce rapport souligne toutefois que si, d’une part, il est évident que les forêts offrent des services environnementaux vitaux et assurent les moyens de subsistance de millions de personnes, il est d’autre part également évident que le monde est de plus en plus confronté à des problèmes liés à l’accroissement de la population, aux changements de l’utilisation des terres et au changement climatique, mais aussi à un manque de données fiables sur l’état des ressources génétiques forestières.

C’est pourquoi la FAO considère que ce premier rapport sur l’État des ressources génétiques forestières dans le monde constitue une étape de la mise en place d’une base d’informations et de connaissances nécessaire aux actions à entreprendre au niveau national, régional et international. Selon ce rapport, le manque d’informations limite la capacité de nombreux pays et de la communauté internationale à élaborer les outils politiques qu’il faut pour s’attaquer à ces questions ou pour intégrer la gestion des ressources génétiques forestières dans des politiques transsectorielles pertinentes.

Le rapport a été réalisé selon un processus participatif à l’initiative des pays. Il s’appuie sur 86 rapports de pays représentant plus de 85 pour cent de la couverture forestière mondiale et a été réalisé avec la participation de représentants d’institutions nationales et d’organisations non gouvernementales et communautaires.

Ce rapport complète deux autres publications phares de la FAO dans le domaine de la sylviculture : le rapport annuel sur la Situation des forêts du monde et l’évaluation périodique des ressources forestières mondiales.


(FAO/Ob)


Télécharger le rapport