L'état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde 2018

L’édition 2018 du rapport annuel des États-Unis indique que le nombre de personnes en situation d’insécurité alimentaire dans le monde continue d’augmenter. Il est impératif d’agir immédiatement si l’on veut parvenir à atteindre l’objectif de développement durable « Faim zéro » d’ici à 2030.

L'état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde 2018 a été publié en septembre 2018 par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Fonds international de développement agricole (FIDA), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), le Programme alimentaire mondial (PAM) et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).
  
Le rapport annuel des Nations unies de cette année indique que la faim est en hausse depuis ces trois dernières années. Actuellement, 821 millions de personnes souffrent de la faim et plus de 150 millions d’enfants présentent un retard de croissance. Ce recul des progrès constitue un avertissement clair : il reste encore beaucoup à faire, et il est urgent d’agir pour que l’objectif de développement durable de la « Faim zéro » puisse être atteint d’ici à 2030.
  
Selon le rapport, outre les conflits et le ralentissement de la croissance économique, la variabilité du climat, qui affecte le régime des précipitations et les saisons agricoles, ainsi que les phénomènes climatiques extrêmes, telles que les sécheresses et les inondations, figurent parmi les facteurs clés de cette recrudescence de la faim dans le monde.
  
Les auteurs du rapport appellent à mettre en œuvre et à intensifier les interventions visant à garantir l'accès à des aliments nutritifs et à briser le cercle intergénérationnel de la malnutrition. Les politiques doivent particulièrement prêter attention aux groupes les plus vulnérables face aux conséquences désastreuses d'un accès limité à l'alimentation : les nourrissons, les enfants âgés de moins de cinq ans, les enfants scolarisables, les adolescentes et les femmes.
  
Au même moment, il est nécessaire de s'orienter durablement vers une agriculture qui tient plus compte de la nutrition et vers des systèmes alimentaires en mesure de fournir une alimentation sûre et de bonne qualité pour tous.
   
Les auteurs du rapport appellent également à déployer davantage d'efforts afin de renforcer la résilience face au climat, à travers des politiques qui encourageront les initiatives visant à s'adapter au changement climatique et à en atténuer les effets, ainsi qu'à réduire les risques de catastrophe.
 
(FAO/IFAD/UNICEF/WHO/WFP/ile)
 
Pour télécharger le rapport L'Etat de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde 2018

http://www.fao.org/3/I9553FR/i9553fr.pdf