Collection de bananiers in vitro au Centre international de transit de Biodiversity International, en Belgique.
Photo:Bioversity International/N. Roux

Le nouveau système d’information sur les ressources génétiques de Musa est disponible

L’équipe de Bioversity International ayant mis au point le système d’information sur les ressources génétiques de Musa et ses partenaires du réseau Musa viennent de lancer une nouvelle version améliorée du système MGIS.

Le système d’information sur les ressources génétiques de Musa (MGIS) est la source de documentation la plus vaste et la plus complète sur les ressources génétiques des bananiers. Elle contient des informations clés sur la diversité des germoplasmes du bananier telles que les données de passeport, la classification botanique, les descripteurs morphotaxonomiques, des études moléculaires, des photographies de plantes et des informations SIG. Selon Bioversity International, 2 281 accessions sont gérées dans six banques génétiques réparties dans le monde, y compris les 1 456 accessions conservées dans la collection ex situ mondiale de Bioversity International au Centre de transit international de Louvain, en Belgique.

Le nouveau système tient dûment compte des nombreux fournisseurs de données dont le système MGIS dépend pour assurer la qualité et l’exhaustivité des informations, note l’équipe du MGIS dans un communiqué de presse.

Les innovations suivantes font notamment partie des améliorations apportées au système :
•    affichage sur une page de toutes les informations concernant une accession individuelle ;
•    résumé sous forme graphique du contenu taxonomique de chaque collection ;
•    intégration d’études de diversité basées sur les marqueurs moléculaires ;
•    plus grande facilité de filtrage des données et fonctions d’exportation améliorées ;
•    possibilité pour les utilisateurs de partager des commentaires sur toutes les accessions et de demander des accessions en ligne. 

L’équipe MGIS fait également remarquer que cette nouvelle version a été mise au point en utilisant des technologies open source qui permettent de gérer des essais implantés en de multiples endroits afin d’améliorer l’intégration aux bases de données en génomique actuellement entreposées au Centre de séquençage du génome de la banane et de faciliter la connexion à des dispositifs mobiles de saisie des données. Le site web continuera d’être développé tant pour ce qui est de ses caractéristiques que de son contenu.
 
(bioversity/wi)

Pour plus d’informations, consulter le :
site web MGIS
et le site web du Centre international de transit de Louvain