Une agricultrice éthiopienne nourrissant une de ses vaches avec des plantes de cactus. <br/> Photo: © FAO/Giulio Napolitano
Une agricultrice éthiopienne nourrissant une de ses vaches avec des plantes de cactus.
Photo: © FAO/Giulio Napolitano
<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Suivante > Dernière >>
Les cactus, et en particulier les espèces Opuntia, sont une culture précieuse et méritent qu’on leur accorde davantage d’attention, rapporte la FAO. La capacité de ces plantes à stocker l’eau les rend particulièrement intéressantes pour les zones arides.

La figue de Barbarie devrait être considérée comme un atout précieux, en particulier pour l'alimentation et la nourriture du bétail dans les zones arides, a indiqué l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) à la fin du mois de novembre 2017.

Lors de la période d'intense sécheresse qui a frappé le Sud de Madagascar, le cactus s'est révélé être une source essentielle de nourriture, de fourrage et d'eau pour les populations locales et leurs animaux, souligne la FAO.  Cette même région a également connu une grave famine après avoir tenté d'éradiquer la plante que certains considéraient comme une espèce envahissante et inutile. Très vite, elle fut réintroduite.

Alors que la plupart des cactus ne sont pas comestibles, les espèces Opuntia ont beaucoup à offrir, surtout si elles sont traitées comme une culture et non comme une mauvaise herbe. Aujourd'hui, les sous-espèces Opuntia ficus-indica d'origine agricole ¬– dont les épines ont été enlevées mais refont surface en période de stress – sont cultivées dans 26 pays au-delà de sa région d'origine.

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Suivante > Dernière >>