Le commerce en ligne peut contribuer au renforcement des économies africaines.
Photo: © FAO / Giulio Napolitano

L'Afrique entend exploiter les opportunités du commerce électronique

Le Sommet des Jeunes de l'Afrique, Connekt 2017, s'est tenu à Kigali, Rwanda, à la mi-juillet. Le continent africain aurait besoin de 22 millions d'emplois nouveaux chaque année. Si les conditions d'emploi n'offrent pas de réelles perspectives de prospérité, même ce nombre d'emplois serait insuffisant.

« Nous avons besoin d'une nouvelle génération capable de résoudre des problèmes, de voir plus loin dans le futur et de travailler de manière plus intelligente », ce sont là les paroles prononcées par le Président rwandais Paul Kagame lors du Sommet des Jeunes de l'Afrique, Connekt 2017, qui s'est tenu à la mi-juillet dans la capitale rwandaise, Kigali. Lors de ce congrès, plus de 2 500 délé-gués ont discuté des politiques qu'il convient d'adopter et des nouveaux partenariats; ils ont éga-lement élaboré des programmes pour mettre en œuvre ces politiques et partenariats.

A l'horizon 2020, dix millions d'emplois doivent être créés et 25 millions de personnes doivent être inscrites dans les filières de l'éducation et de la formation professionnelles. L'accent n'est pas mis sur les seuls emplois pour travailleurs. « Les jeunes entrepreneurs ont du talent. Si nous leur insuf-flons le courage nécessaire pour créer leur propre entreprise, nous leur donnons de la visibilité et ils seront les artisans d'une prospérité inclusive », a déclaré le Dr. Mukhisa Kituyi, Secrétaire Gé-néral de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED).

Une aide est prévue. Elle viendra de l'homme qui a ébahi la planète en 1999. Le professeur d'an-glais, Jack Ma, a créé Alibaba, la plateforme chinoise de commerce en ligne qui est partie à la conquête de la planète. Il souhaite faire profiter l'Afrique de sa vision et a accordé un don de USD 10 millions pour les jeunes entrepreneurs africains. « Je veux renforcer le commerce électronique en Afrique »  a-t-il déclaré au congrès.

Jack Ma est consultant en matière de jeunes entrepreneurs et de petites entreprises auprès de la CNUCED, organisation ayant présidé le congrès. Ces fonds ont été prélevés sur la fortune person-nelle de l'homme d'affaires afin que personne d'autre n'intervient sur la façon de les utiliser. Ma souhaite aussi inviter 200 jeunes entrepreneurs en Chine pour qu'ils puissent apprendre le com-merce en ligne auprès de Alibaba.

Cerise sur le gâteau: Ma souhaite aussi coopérer avec les universités en matière d'informatique. Mukhisa Kituyi s'est dit favorable à ces actions dans la mesure où le commerce électronique est potentiellement capable de multiplier les échanges de l'Afrique.

Site web du Sommet des Jeunes de l'Afrique: Youth Connekt Africa Summit 2017

Roland Krieg, journaliste, Berlin/Allemagne