Famille de petits exploitants agricoles dans la province de Karausi, Burundi.
Photo: © IFAD/Susan Beccio
<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Suivante > Dernière >>
Célébrée il y a cinq ans, l’Année internationale de l’agriculture familiale va être suivie d’une Décennie de l’agriculture familiale. L’une et l’autre soulignent à quel point l’agriculture familiale est importante pour atteindre les ODD.

En décembre 2017, l’Assemblée générale des Nations unies a proclamé la Décennie de l’agriculture familiale, soulignant ainsi le rôle important joué par l’agriculture familiale pour la sécurité alimentaire mondiale.

En 2014, Année de l’agriculture familiale, José Graziano da Silva, directeur général de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, disait à Rural21 : « il existe un consensus mondial croissant selon lequel l’agriculture familiale a un rôle clé à jouer pour nourrir une population mondiale qui devrait dépasser les neuf milliards de personnes d’ici à 2050. »

500 millions d’exploitations agricoles familiales produisent de 70 à 80 pour cent de l’alimentation mondiale. Selon une définition donnée par Graziano da Silva, directeur général de la FAO, au numéro de Rural21 consacré à l’agriculture familiale, une exploitation agricole familiale est « gérée par une famille et dépend essentiellement de la main-d’œuvre familiale, c’est-à-dire aussi bien du travail des femmes que de celui des hommes ».

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Suivante > Dernière >>