15.04.2019

Pro-WEAI associe la note 3DE à l’indice de parité de genre (IPG) qui évalue le niveau d’autonomisation des femmes comparativement à celui des hommes dans leurs ménages.

Qu’est-ce qui est nouveau avec le pro-WEAI ?

Le WEAI initial est basé sur cinq domaines d’autonomisation : production, ressources, revenu, leadership et temps. Avec le pro-WEAI, nous évaluons bon nombre des mêmes domaines d’autonomisation, mais les organisons en domaines plus explicitement basés sur les documents existants sur l’autonomisation. Par exemple, pour la socio-économiste Naila Kabeer, l’autonomisation est un processus dynamique : les ressources donnent aux femmes la capacité d’agir (agencéité) ou, avec la capacité de prendre des décisions, les femmes peuvent accomplir des résultats (voir le diagramme).

L’indice Pro-WEAI inclut de nouveaux indicateurs d’autonomisation qui n’étaient pas pris en compte par l’indice WEAI, et qui évaluent des domaines tels que l’auto-efficacité, les violences domestiques, la mobilité et les relations au sein du ménage.