<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Suivante > Dernière >>

La récolte devrait baisser cette année d'environ 9 pour cent en raison à la fois de l'irrégularité des précipitations dans certaines régions du pays, du manque d'intrants agricoles et des dégâts subis par les infrastructures agricoles, selon la FAO.

Le Nigeria, qui abrite la plus grande économie et la population la plus nombreuse d'Afrique, a été ajouté, dans le rapport de la FAO, à la liste des pays ayant besoin d'une aide extérieure en raison des déplacements internes massifs des populations fuyant les conflits en cours dans les districts du nord. Cela a également entraîné une augmentation du nombre de réfugiés et une aggravation de l'insécurité alimentaire dans les pays voisins (Cameroun, Tchad et Niger). Environ 3,4 millions de personnes, principalement dans les États de Borno et Yobe, ont besoin d'une aide alimentaire.

Les 37 pays qui ont actuellement besoin d'une aide alimentaire extérieure sont :
l'Afghanistan, le Burkina Faso, le Burundi, le Cameroun, la République centrafricaine, le Tchad, le Congo, la République populaire démocratique de Corée, la République démocratique du Congo, Djibouti, l'Erythrée, l'Ethiopie, la Guinée, Haïti, l'Irak, le Kenya, le Lesotho, le Libéria, Madagascar, le Malawi, le Mali, la Mauritanie, le Mozambique, Myanmar, le Népal, le Niger, le Nigeria, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, la Sierra Leone, la Somalie, le Soudan du Sud, le Soudan, le Swaziland, la Syrie, l'Ouganda, le Yémen et le Zimbabwe. (FAO/ile)

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Suivante > Dernière >>