Dr Patrick Caron, président du comité directeur de la conférence, lors de la cérémonie d’ouverture au CIRAD.
Photo : © CIRAD
<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Suivante > Dernière >>
Les participants à la conférence « Territoires vivants 2018 » organisée par le CIRAD se sont accordés sur la nécessité d’adopter une perspective territoriale dans leur approche du développement. Ils ont en outre souligné l’importance des territoires ruraux pour la réalisation des ODD.

Quel est le rôle joué par les territoires ruraux ? Et comment ces derniers peuvent-ils contribuer à la réalisation des Objectifs de développement durable adoptés par les Nations unies? Ces questions et d’autres encore ont été discutées lors de la conférence Living Territories 2018: using rural territories to change the world (Territoires vivants 2018 : utiliser les territoires vivants pour transformer le monde), organisée par le CIRAD à Montpellier, France, du 22 au 24 janvier 2018.

La discussion s’appuyait sur les résultats figurant dans l’ouvrage « Des territoires vivants pour transformer le monde », qui a été publié dans la collection Agricultures et Défis du Monde (Éditions Quae), sous la coordination du CIRAD et de l’Agence française de développement.

Face à un monde globalisé et incertain est né l’engouement contemporain pour le terme de « territoires », espaces où s’inventent aujourd’hui de nouvelles formes de gouvernance et de solidarité.

Les territoires ruraux jouent un rôle important dans l’atteinte des ODD

Les campagnes n’ont en effet cessé de voir décroître leur nombre d’habitants mais près de la moitié de la population mondiale y vit encore.  Aussi, quand des acteurs internationaux abordent la question du développement durable, ils mettent fréquemment l’accent sur les villes qui sont en plein essor.  Plus de la moitié de l’humanité vit à présent dans des villes, et les Nations unies estiment que les villes accueilleront les deux tiers de la population mondiale d’ici à 2050.

« Mais il est trop tôt pour oublier que l’autre moitié de la population est aujourd’hui encore rurale et que cette population rurale continue d’augmenter dans un grand nombre de pays », affirme Elodie Valette, une scientifique travaillant au CIRAD.

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Suivante > Dernière >>