Économie. Convertir l’économie actuelle en une économie à zéro carbone pour lutter contre la dépendance de l’homme à la biosphère et se fixer des objectifs autres que ceux qui sont axés sur la croissance du produit intérieur brut et la poursuite de l’abondance. Réduire l’exploitation des écosystèmes pour maintenir la durabilité à long terme de la biosphère.

6. Population. Stabiliser la population mondiale, qui augmente actuellement de plus de 200 000 personnes par jour, en adoptant des approches garantissant la justice sociale et économique.
Selon ce document, « l’atténuation du changement climatique et d’adaptation à ce changement, dans le respect de la diversité humaine, impliquent des transformations majeures de la façon dont notre société mondialisée fonctionne et interagit avec les écosystèmes naturels. » « La montée récente des préoccupations exprimées par les gouvernements, les citoyens et les jeunes générations ne peut que nous encourager. » 

Des mesures urgentes sont nécessaires pour stopper une nouvelle augmentation des émissions de gaz à effet de serre

Ces dernières décennies, de multiples assemblées mondiales ont convenu que des mesures urgentes sont essentielles, mais les émissions de gaz à effet de serre continuent d’augmenter rapidement.