Commerce équitable – les plus forts volumes de vente à mettre au compte de la banana.
Photo: © Dave Crosby (flickr)

De plus en plus d’exploitants agricoles tirent parti du Commerce équitable

Le rapport annuel 2014-15 de Fairtrade International confirme que le volume des ventes de produits Fairtrade (commerce équitable) a progressé ces dernières années. Les volumes de vente les plus élevés concernent la banane et le café.

Selon le rapport annuel de Fairtrade International publié en septembre 2015, les ventes de produits Fairtrade ont progressé.  Plus d’un million et demi d’exploitants agricoles et de travailleurs bénéficient de cette embellie dans le monde entier.

Hommes et femmes, les producteurs ont touché des subventions Fairtrade s’élevant à environ 105 millions d’euros pour investir dans leurs entreprises et dans des projets sociaux, soit 14 pour cent de plus que l’année précédente. Cette augmentation provient de l’accroissement des ventes de produits traditionnels tels que le coton et le cacao, ventes auxquelles sont venues s’ajouter celles réalisées par de nouveaux fournisseurs d’or équitable.

Les plus gros volumes de vente concernent la banane (env. 439 000 tonnes (+18 %)) et le café (env. 93 000 tonnes – café vert, +12 %). On constate des tendances positives dans les ventes de coton (+28 %), de cacao (+24 %), environ la moitié des augmentations étant dues aux nouveaux programmes de commerce équitable et aux ventes d’or (+259 %). La forte progression des ventes d’or équitable est essentiellement due à la révision des normes qui facilitent l’achat de l’or par les orfèvres.

Pour les producteurs, il existe une forte demande d’amélioration de l’accès aux marchés et les organisations de producteurs souhaitent également vendre leurs produits sur les marchés régionaux. C’est ainsi que le Brésil a été le quatrième pays producteur à mettre en place sa propre organisation de commercialisation équitable. Les consommateurs locaux peuvent désormais acheter du café et du miel issus du commerce équitable. Ces organisations de commercialisation existent déjà en Afrique du Sud, en Inde et au Kenya.

Téléchargez le Rapport annuel 2014-15 intitulé « Global Change, Local Leadership » à l’adresse

 

(Fairtrade International/ile)