Le coton est une des principales sources de revenus de ces régions comptant parmi les plus pauvres d'Afrique rurale.
Photo: @ AbTF

Cotton made in Africa lance le coton bio sur le marché

Avec la certification bio de la société cotonnière tanzanienne BioSustain, la fondation Aid by Trade a créé une nouvelle norme biologique CmiA. Cette norme améliore l’accès au marché des producteurs africains de coton et créé une valeur ajoutée sociale.

La fondation « Aid by Trade Foundation » (AbTF) est entre-temps la plus grande initiative jamais lancée en Afrique dans le secteur du coton. Elle œuvre  à l'intégration du coton durable d'origine africaine dans l'industrie textile mondiale. Après vérification de la société cotonnière tanzanienne BioSustain, le coton bio certifié selon la norme biologique CmiA est à présent disponible sur le marché. « La nouvelle norme biologique CmiA représente une véritable avancée, tant pour les quelques 9 000 producteurs de coton certifiés de Tanzanie que pour les entreprises textile du monde entier, sachant que conformément aux principes orientés sur le marché du CmiA, nous travaillons également à la commercialisation du coton bio CmiA », a expliqué Tina Stridde, directrice générale de la fondation, à l'occasion de l'annonce officielle de cette nouvelle activité en novembre de cette année.

Comme le souligne la Fondation, le coton est une des principales sources de revenus de ces régions comptant parmi les plus pauvres d'Afrique rurale. La fondation « Aid by Trade Foundation » et sa norme Cotton made in Africa (CmiA) s'efforcent de donner à la culture du coton une orientation durable, pour le bien de l'humanité mais aussi de la nature. La fondation vient d'ajouter le coton bio CmiA à son portefeuille de produits. La nouvelle norme combine le règlement CE n° 834/2007 relatif à la production biologique et le référentiel Global Organic Textile Standard (GOTS) avec les critères sociaux et économiques de Cotton made in Africa. Grâce à l’inclusion des critères sociaux et économiques de la norme CmiA dans le coton bio, la norme non seulement créé de la valeur ajoutée au plan écologique, mais permet également aux communautés de bénéficier de meilleurs revenus, d'un revenu équitable pour les producteurs, de mesures de promotion des femmes et d'investissements, par exemple, dans les infrastructures scolaires. Un autre objectif important de la nouvelle norme biologique vise à améliorer la compétitivité du coton bio d'origine africaine sur les marchés internationaux.


(CmiA/wi)


Pour en savoir plus:l’initiative Cotton made in Africa (en allemand)