Les participants au premier congrès des conseils de politique alimentaire à Essen, Allemagne.
Photo : ©Taste of Heimat e.V./Kathi Girnuwei

Conseils de politique alimentaire – l’expérience allemande, une source d’inspiration pour la coopération au développement

Le rythme de l’urbanisation et de la « supermarketisation » des populations urbaines s’accélère à l’échelle mondiale. Lors d’une discussion d’experts à la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ), des spécialistes ont présenté le réseau des conseils de politique alimentaire comme un moyen de garantir le droit à une alimentation saine et durable dans les villes.

Actuellement, on vit majoritairement dans les villes – la population urbaine va tripler d’ici à 2050 et cela pose un problème : sur tous les continents, les habitants des villes souffrent de plus en plus de surcharge pondérale, notamment en raison de l’augmentation de la consommation de produits alimentaires industriels transformés. La « supermarketisation » progresse rapidement. Comment peut-on faire valoir le droit des habitants des villes à une alimentation saine et produite de façon durable ? Et comment les agriculteurs vivant dans le pourtour des centres urbains peuvent-ils y contribuer et en tirer profit ? 

Les conseils de politique alimentaire s’efforcent de résoudre ces types de problèmes depuis un certain temps. Leur pouvoir croissant est reconnu dans le monde anglophone depuis plus de 35 ans, et plus de 50 conseils de politique alimentaire ont également été créés dans le monde germanophone au cours des cinq dernières années.

Anna Wissmann, coordinatrice du réseau des conseils de politique alimentaire, en a parlé lors de la discussion d’experts « Conseils de politique alimentaire – l’expérience allemande, une source d’inspiration pour la coopération au développement » à la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ), à Bonn, au début du mois d’octobre. 

Les réseaux sont des plateformes multipartites : des organisations de la société civile collaborent avec des politiciens, des administrateurs et des entreprises (p. ex. dans l’agriculture, l’industrie alimentaire artisanale, la restauration) pour trouver des solutions aux problèmes de nutrition dans les villes. Les conseils de politique alimentaire offrent la possibilité de commercialiser directement les produits alimentaires de la région, d’organiser des festivals et des foires commerciales, ou de rendre possible la création de jardins urbains. 

Dans ce domaine, l’autonomie alimentaire est un maître-mot. « Ce que nous recherchons, c’est la démocratie alimentaire, » explique madame Wissmann, « passer du point de vue du consommateur à celui d’un citoyen est essentiel – cela responsabilise et offre la possibilité d’influencer les événements. » 

Des initiatives régionales pour l’ensemble de la chaîne de valeur

L’organisation Regionalwert AG Rheinland recueille de l’argent auprès des citoyens grâce à l’achat d’actions, investit dans des établissements biologiques, soutient le passage de l’agriculture traditionnelle à l’agriculture biologique, et crée des structures d’utilisation conjointe (p. ex., abattoirs mobiles, entrepôts). 

Stefan Gothe, président du conseil de surveillance, a présenté le concept des espaces de valeur à Bonn. Si nous considérons la région comme un espace dans lequel l’objectif est d’augmenter la valeur ajoutée, l’intérêt se porte inévitablement sur les exploitations agricoles qui agissent de manière durable dans les domaines du social, de l’écologie et de l’économie – par exemple, en appliquant des méthodes de culture préservant les sols, en élevant des animaux sans recours au soja, en faisant les récoltes sans utiliser des travailleurs saisonniers. 

Au cours de la discussion d’experts, Stefan Gothe a expliqué que pour que les exploitations situées au pourtour des villes survivent, il faut établir des liens directs entre les agriculteurs et les consommateurs urbains. Les conseils de politique alimentaire ont joué un rôle important de ce point de vue.

La discussion était organisée par le projet sectoriel « Développement rural durable » de la GIZ. 

Auteure : Dorothea Hohengarten
Contact : Dorothea.Hohengarten@giz.de

En savoir plus : 
Ernährungsdemokratie jetzt! – Netzwerk der Ernährungsräte  (en allemand) : http://neu.ernaehrungsraete.org/
Regionalwert AG Rheinland (en allemand) : https://www.regionalwert-rheinland.de/
Projet sectoriel de développement rural durable : https://www.giz.de/en/worldwide/77745.html