Le taux de pauvreté sociétale mentionné dans le présent rapport évalue le bien‑être des populations en tenant compte de leur milieu de vie.

La pauvreté englobe des niveaux de revenu et de consommation insuffisants, mais aussi un faible degré d’instruction, de mauvais résultats en matière de santé et de nutrition, des difficultés d’accès aux services de base et un cadre de vie dangereux. Ce rapport présente les résultats de la première série de mesures multidimensionnelles de la pauvreté mondiale réalisées par la Banque mondiale pour tenir compte des multiples aspects imbriqués de cette question.

Si la pauvreté est traditionnellement mesurée au niveau des ménages, il ne fait aucun doute que des membres de ménages non pauvres peuvent en être victimes en raison des inégalités existant au sein de ceux-ci. Les données et les méthodes actuelles ne permettent pas de tenir compte de ces inégalités dans la plupart des pays. C’est pourquoi un chapitre du rapport examine quelques pays où cela est possible et décrit comment ces inégalités influencent le profil de la pauvreté, notamment par sexe et par âge.
Alors que le double objectif de l’élimination de l’extrême pauvreté et de la promotion d’une prospérité partagée continuera d’orienter l’action, cette nouvelle série de seuils et de mesures de la pauvreté contribuera à élargir la conception de la question.