Code de conduite international sur la gestion des pesticides - Directives sur les pesticides extrêmement dangereux

Code de conduite international sur la gestion des pesticides - Directives sur les pesticides extrêmement dangereux

Le « Code de conduite international sur la gestion des pesticides - Directives sur les pesticides extrêmement dangereux » a été publié par la FAO et l’OMS. Le code sert de guide sur la réglementation et la gestion des pesticides.

En 2018, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en coopération avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié le nouveau Code de conduite international sur la gestion des pesticides, qui constitue le cadre international pour la gestion des pesticides destiné à toutes les instances publiques et privées directement ou indirectement concernées par la production, la réglementation et la gestion des pesticides.

Le code fournit des lignes de conduite et sert de référence en ce qui concerne les pratiques rationnelles de gestion du cycle de vie des pesticides, notamment pour les autorités gouvernementales et l'industrie des pesticides.

En 2006, le conseil de la FAO a approuvé la participation de la FAO à l’approche stratégique de la gestion internationale des produits chimiques (SAICM) et a considéré que le Code de conduite international sur la distribution et l’utilisation des pesticides devait être considéré comme un élément important du processus SAICM.

Le conseil a suggéré que les activités de la FAO pourraient inclure la réduction des risques liés aux pesticides, y compris l’interdiction progressive des pesticides extrêmement dangereux (Highly Hazardous Pesticides ou HHP en anglais). Cette requête a conduit à la formulation par la Réunion conjointe FAO / OMS sur la gestion des pesticides (JMPM) de critères définissant les HHP et elle a également abouti à une définition de ces derniers. Les critères et les définitions comprennent une gamme vaste de pesticides. Selon le code, les pays sont encouragés à identifier les HHP utilisés, à évaluer les risques encourus et à décider de mesures appropriées pour atténuer ces risques.

L’identification des HHP utilisés, l’évaluation du risque et des besoins, les différentes options d’atténuation, l’élaboration d’un plan d’action, la communication et l’implication des parties prenantes ainsi que la prévention par un renforcement de l’homologation, l’application, la formation et la surveillance sont décrits de manière pratique.

Par ailleurs, le code appelle à une action concertée pour traiter les HHP, en mettant l’accent sur la promotion d’alternatives agro-écologiques et sur le renforcement des capacités réglementaires nationales pour effectuer l’évaluation et la gestion des risques.

Cette publication a été développée dans le contexte du Programme Inter-organisations pour la gestion rationnelle des produits chimiques (IOMC), qui a été établi en 1995 à la suite des recommandations effectuées en 1992 par la Conférence des Nations unies sur l’environnement et le développement afin de renforcer la coopération et d’intensifier la coordination internationale dans le domaine de la sécurité chimique. Les organisations qui y participent sont l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’Organisation internationale du travail (OIT), l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE), l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI), l'Institut des Nations unies pour la formation et la recherche (UNITAR), l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la Banque mondiale et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Le programme vise à promouvoir la coordination des politiques et des activités de ces organisations, conjointement ou séparément, pour parvenir à une gestion rationnelle des produits chimiques en relation avec la santé humaine et l'environnement.

(FAO / OMS / db)

En savoir plus :

Téléchargez le Code de conduite international sur la gestion des pesticides - Directives sur les pesticides extrêmement dangereux