Le village Mekoviade au Togo. L’Afrique subsaharienne concente la moitié des pauvres du monde.

Le village Mekoviade au Togo. L’Afrique subsaharienne concente la moitié des pauvres du monde.
Photo: © David Stanley (Flickr)

Banque mondiale : la pauvreté dans le monde devrait reculer

Selon les prévisions de la Banque mondiale, la pauvreté dans le monde devrait passer la barre des 10 pour cent en 2015. Les prévisions de la Banque mondiale reposent sur un nouveau seuil international de pauvreté, fixé à 1,90 dollar par jour.

Selon les prévisions de la Banque mondiale publiées en octobre 2015, le nombre de personnes dans le monde vivant dans l’extrême pauvreté devrait retomber à moins de 10 pour cent de la population mondiale en 2015.

La Banque utilise un nouveau seuil international de pauvreté, fixé à 1,90 dollar par jour, qui intègre de nouvelles données sur les écarts du coût de la vie d’un pays à l’autre. Ce nouveau seuil préserve le pouvoir d’achat réel du seuil précédent (1,25 dollar par jour aux prix de 2005) dans les pays les plus pauvres du monde. En se basant sur ce nouveau seuil (et des données récentes par pays sur les niveaux de vie), la Banque mondiale prévoit que la pauvreté dans le monde devrait passer de 902 millions de personnes ou 12,8 pour cent de la population mondiale en 2012 à 702 millions de personnes ou 9,6 pour cent de la  population mondiale en 2015.

La pauvreté concerne surtout les pays d’Afrique subsaharienne et d’Asie du Sud

Depuis plusieurs décennies, trois régions concentrent l’essentiel de la pauvreté mondiale, avec un taux de pratiquement 95 pour cent: l’Asie de l’Est/Pacifique, l’Asie du Sud et l’Afrique subsaharienne. Pour autant, la composition de la pauvreté dans ces trois régions a considérablement évolué. En 1990, l’Asie de l’Est représentait la moitié des pauvres, contre quelque 15 pour cent en Afrique subsaharienne ; selon les prévisions de 2015, la situation se serait pratiquement inversée, l’Afrique subsaharienne concentrant la moitié des pauvres du monde, contre environ 12 pour cent en Asie de l’Est. Si la pauvreté recule dans toutes les régions, elle s’aggrave et s’enracine dans les pays en conflit ou exagérément dépendants des exportations de matières premières.

Pour les différentes régions, la Banque mondiale prévoit un recul de la pauvreté en 2015 par rapport à 2012, dans les proportions suivantes :

  • en Asie de l’Est et dans le Pacifique : de 7,2 pour cent en 2012 à 4,1 pour cent en 2015 ;
  • en Amérique latine et dans les Caraïbes : de 6,2 pour cent en 2012 à 5,6 pour cent en 2015 ;
  • en Asie du Sud : de 18,8 pour cent en 2012 à 13,5 pour cent en 2015 ;
  • en Afrique subsaharienne: de 42,6 pour cent en 2012 à 35,2 pour cent en 2015.
  • au Moyen-Orient et en Afrique du Nord : la fragilité et les conflits sévissant dans les principaux pays de la région  empêchent de disposer de données fiables sur la pauvreté.


Site internet de la Banque mondiale consacré au nouveau seuil international de pauvreté (en anglais)


Les nouvelles prévisions 2015 sur la pauvreté dans le monde et dans les régions  (en anglais) :
 

(The World Bank/ile)