Eric Solheim (à gauche), Sadhguru et Karin Kemper bavardent lors du Forum. <br/> Photo: © Global Landscapes Forum
Eric Solheim (à gauche), Sadhguru et Karin Kemper bavardent lors du Forum.
Photo: © Global Landscapes Forum

16.01.2018

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6 Suivante > Dernière >>
En décembre dernier, près d’un millier de personnes se sont réunies à l’occasion du Global Landscapes Forum (forum mondial des paysages), à Bonn, Allemagne, pour discuter de sujets concernant la restauration et l’utilisation durable des paysages.

À l’échelle mondiale, quatre-vingts pour cent de la déforestation est liée à l’agriculture, qui est également responsable de 30 pour cent des émissions de gaz à effet de serre. L’approche paysagère cherche à aborder, ensemble, les questions de paysage et d’agriculture de manière à trouver des solutions durables d’utilisation des paysages qui profitent à tous ceux qui vivent dedans.  

Le Centre international de recherche sur les forêts (CIFOR) a énoncé dix principes caractérisant l’approche paysagère et abordant des aspects allant de l’apprentissage continu et de la gestion adaptative, à la résilience et au renforcement des capacités des parties prenantes, en passant par les droits et responsabilités de différents acteurs.

Cette approche a été adoptée par de nombreuses organisations et institutions dont plusieurs étaient représentées au Global Landscapes Forum à Bonn, Allemagne, en décembre dernier. Ce forum a donné lieu à des séances plénières et de nombreux ateliers mettant l’accent sur des sujets individuels, ainsi qu’à un large éventail d’événements parallèles.

Robert Nasi a ouvert le Forum en faisant remarquer qu’il offrait une bonne occasion d’examiner l’approche paysagère dans des contextes tels que le changement climatique et le développement durable.

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6 Suivante > Dernière >>