Grâce à l’apprentissage numérique, Helvetas veut améliorer la qualité de l’enseignement en l’axant sur les étudiants, en le personnalisant et en touchant un plus vaste public à moindre coût.
Photo: ©Zabai/Helvetas

Améliorer l’accès à l’enseignement professionnel grâce à l’apprentissage numérique

En mai 2020, Helvetas a constitué une des 20 équipes participant au hackathon #SmartDevelopmentHack, initiative commune du ministère allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) et de la Commission européenne visant à trouver des solutions innovantes aux problèmes causés par la pandémie de COVID-19. Les équipes avaient 48 heures pour élaborer des solutions numériques aux problèmes liés à la Covid-19.

Parmi les gagnants de ce hackathon de deux jours, citons par exemple une équipe de Madagascar qui a créé une hotline sur laquelle les citoyens peuvent obtenir des informations sur la COVID-19 grâce à des messages préenregistrés. Une autre équipe, du Pérou, celle-là, a créé une plateforme de mise en relation basée sur le « cloud » et servant à résoudre les problèmes de déficit de matériels dans le système des soins de santé.

Avec Zabai, son partenaire technique, Helvetas a mis au point une solution numérique destinée à lutter contre l’interruption de l’enseignement professionnel au Bangladesh et au Myanmar. Le fait que ils n’étayaient pas été au nombre des équipes gagnantes ne leur a pas empêché de poursuivre leur objectif, à savoir aider les jeunes à poursuivre leurs études pendant la pandémie. Des cours de formation numérique aux métiers de mécanicien de motocyclettes et de couturière existent déjà ; ils s’adressent aux femmes et aux hommes ayant perdu leur emploi à la suite de la fermeture d’usines dans les grandes villes en raison de la COVID-19.  

Les victimes oubliées de la COVID-19 : les jeunes  


La crise mondiale de COVID-19 a entraîné la fermeture d’écoles aux dépens de l’enseignement qui y est prodigué partout dans le monde. Selon l’UNESCO, en mars 2020, plus de 165 pays avaient fermé leurs écoles, universités et établissements de formation technique. À l’échelle de la planète, plus de 1,5 milliard d’enfants et de jeunes ont été touchés par la fermeture des établissements d’enseignement, ce qui représente environ 87  pour cent des élèves et étudiants inscrits. Au Myanmar, les établissements d’EFTP sont toujours fermés huit mois après le début de la pandémie. Ce sont les jeunes qui sont le plus durement touchés par les perturbations éducatives et économiques dues à la crise et les plus exposés à la perte de leur emploi. En plus des préoccupations économiques, les jeunes souffrent souvent de troubles psycho-sociaux. 

Myo San Aung, conseiller en compétences à Helvetas Myanmar, explique : « les jeunes sont confrontés à de nombreuses difficultés contre lesquelles ils ne peuvent rien faire, par exemple le chômage. La situation actuelle due à la COVID-19 expose encore plus les jeunes à des situations devant lesquelles ils se sentent impuissants. »

L’accès à l’enseignement professionnel de qualité grâce à l’apprentissage numérique 


Avant la pandémie, déjà, Helvetas avait conscience de l’énorme potentiel de l’apprentissage numérique. Grâce à cette technique, Helvetas veut améliorer la qualité de l’enseignement en l’axant sur les étudiants, en le personnalisant et en touchant un plus vaste public à moindre coût. Selon Myo San Aung, « au Myanmar, l’apprentissage numérique est encore quelque chose de nouveau et nécessite une amélioration des capacités des établissements d’enseignement. Il y a aussi le problème de la connectivité. Si les jeunes vivant dans les zones semi-urbaines ont accès à la téléphonie mobile et à Internet, nombreux sont ceux qui, vivant en milieu rural et dans des régions exposées à une instabilité politique, sont confrontés à de fréquentes coupures de l’accès à Internet. C’est pourquoi Helvetas et Zabai appliquent une solution qui fonctionne également hors-ligne. » 

Helvetas numérise actuellement trois programmes d’enseignement (réparation de motocyclettes, soins esthétiques et confection sur mesure) avec Zabai et applique une approche d’apprentissage mixte qui associe apprentissage numérique et apprentissage pratique. Les cours utilisent un large éventail d’outils (p. ex. vidéos, animations, quiz) pour être plus intéressants et motivants pour les apprenants. En plus des cours techniques, ces derniers peuvent également suivre un apprentissage numérique supplémentaire (par exemple compétences psychosociales, culture financière ou entrepreneuriat) facilitant leur passage sur le marché du travail ou les préparant au travail indépendant. 

Tous les cours s’inscrivent dans un système intégré de gestion de l’apprentissage (Learning Management System – LMS) offrant différentes fonctionnalités d’organisation de l’apprentissage numérique. Par ailleurs, les enseignants / formateurs seront formés aux nouvelles compétences en facilitation numérique afin d’aider les stagiaires pendant tout le processus d’apprentissage. Le projet est financé par les contributions de plusieurs fondations ainsi que par l’Agence suisse pour le développement et la coopération (SDC) et la Solidarité suisse (Schweizer Glückskette).

Un partenariat gagnant-gagnant grâce au hackathon 


Le hackathon #SmartDevelopmentHack a permis aux organisations de développement telles que Helvetas de renforcer la coopération avec des entreprises techniques innovantes pour trouver de nouvelles solutions aux problèmes du développement. Helvetas apporte son expertise dans le développement des compétences et la promotion de l’emploi, et Zabai la sienne dans le domaine de la numérisation et de l’innovation. L’expérience passionnante de l’hackathon et les idées trouvées pendant ces deux journées ont été le début d’initiatives conjointes de soutien de l’éducation et de l’emploi de milliers de jeunes, à commencer par le Myanmar. 

Ivar Viktil, directeur général de Zabai déclare : « Pour nous, en tant que prestataire d’apprentissage en ligne, il est encourageant de voir que Helvetas et d’autres ONG nous portent un intérêt accru. Les trois cours d’apprentissage en ligne que nous élaborons conjointement au Myanmar peuvent être traduits dans d’autres langages ethniques du pays et permettre d’atteindre un plus grand nombre d’étudiants. Mais la possibilité de transposition à plus grande échelle ne s’arrête pas là. Nous avons déjà des exemples de formations développées pour le Myanmar mais qui ont été traduites et utilisées dans des pays d’Afrique. Nous pensons pouvoir collaborer avec Helvetas pour traduire et utiliser ses formations dans d’autres pays en développement. » 

Malgré les effets dévastateurs qu’elle a sur les économies locales, de nombreux projets Helvetas s’efforcent de voir la crise comme une possibilité d’accélérer l’innovation. L’économie numérique transforme les emplois partout dans le monde et les compétences acquises au 21ème siècle seront déterminantes à cet égard. L’apprentissage numérique offre aux jeunes la possibilité d’appliquer directement ces compétences et de mieux répondre aux nouvelles exigences du marché du travail. 

(Helvetas/wi)

Pour en savoir plus (en anglais) : #SmartDevelopmentHack

Commentaires sur les nouvelles

Ajoutez un commentaire

×

Le nom est requis!

Enter valid name

Une adresse e-mail valide est requise!

Enter valid email address

Un commentaire est requis!

Captcha Code Can't read the image? Click here to refresh

Captcha is required!

Code does not match!

* Ces champs sont obligatoires.

Soyez le premier à faire un commentaire
Cookie settings