Agriculture, alimentation et emploi en Afrique de l’Ouest

En Afrique de l’Ouest, l’économie alimentaire joue un rôle important au niveau de l’emploi, notamment dans les zones rurales. Ce document publié par l’OCDE examine la structure actuelle de l’emploi dans l’économie alimentaire de l’Afrique de l’Ouest.

Le rapport Agriculture, alimentation et emplois en Afrique de l’Ouest a été publié dans la série des notes ouest-africaines de l’OCDE en avril 2018. Il apporte sa contribution au débat en quantifiant et en décrivant la structure actuelle de l’emploi dans l’économie alimentaire de l’Afrique de l’Ouest et en examinant les implications spatiales et territoriales nouvelles liées aux transformations que connaît ce secteur.

L’économie alimentaire est le premier employeur en Afrique de l’Ouest, avec 66% de l’emploi total, ce qui représente 82 millions d’emplois. Mais si on ne tient compte que des zones rurales, ce pourcentage est nettement plus élevé : l’économie alimentaire représente alors 81 pour cent de l’emploi total en milieu rural. Cette part importante de l’emploi lié à l’économie alimentaire rurale s’explique par la prépondérance des activités agricoles.

L’économie alimentaire joue un rôle particulièrement important dans l’emploi des femmes. Soixante-huit pour cent des femmes salariées travaillent dans l’économie alimentaire. Elles dominent le marché de l’emploi dans les segments non agricoles, parmi lesquels l’alimentation hors domicile, la transformation alimentaire et la commercialisation des aliments. Selon les auteurs, les politiques et les investissements en faveur des activités économiques alimentaires non agricoles auront un impact particulièrement important sur les femmes.

Bien que la majorité des emplois liés à l’économie alimentaire se trouvent dans l’agriculture, le nombre d’emplois non agricoles dans les activités industrielles et de service liées à l’alimentation augmente à mesure que l’économie alimentaire s’adapte à l’accélération de la croissance démographique, à l’urbanisation et à l’augmentation des revenus. Compte tenu de l’importance de l’économie alimentaire dans la création d’emplois, sa structure actuelle et ses changements prévus ont des implications importantes pour l’élaboration des stratégies d’emploi.

Dans ce document, la structure de l’emploi dans l’économie alimentaire est quantifiée et décrite pour quatre grands secteurs d’activité : agriculture, transformation, commercialisation et alimentation hors-domicile. 

(OCDE/ile)

Lire le document Agriculture, alimentation et emplois en Afrique de l’Ouest