Cyanobactéries en laboratoire. Le nouvel agent a été isolé à partir de cultures des cyanobactéries Synechococcus elongatus d’eau douce.
Photo : Klaus Brilisauer
<< First < Previous Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Next > Last >>
Des chercheurs de l’université de Tübingen, en Allemagne, ont découvert une molécule de sucre qui inhibe les végétaux et les micro-organismes et est sans danger pour les cellules humaines. Pourrait-elle remplacer l’herbicide très controversé qu’est le glyphosate ?

Des chercheurs de l’université de Tübingen, en Allemagne, ont découvert une substance naturelle qui pourrait concurrencer l’herbicide controversé qu’est le glyphosate. La molécule de sucre récemment découverte et tirée de cyanobactéries inhibe la croissance de divers micro-organismes et végétaux mais ne présente aucun danger pour les humains et les animaux.

L’étude conjointe a été dirigée par Klaus Brilisauer et Stephanie Grond, de l’Institut de chimie organique, et Karl Forchhammer, de l’Institut interfacultaire de microbiologie et de médecine des infections. Elle a été publiée dans la revue spécialisée Nature Communications en février 2019.

Les agents utilisés à des fins pharmaceutiques ou agricoles proviennent souvent de substances naturelles. Ces dernières peuvent avoir des structures chimiques complexes ou relativement simples. Souvent, l’ingéniosité de ces agents tient à leur simplicité. Les antimétabolites interagissent avec les processus vitaux de la cellule en imitant des produits métaboliques. Cela perturbe le processus biologique, qui peut inhiber la croissance cellulaire, voire tuer la cellule.

<< First < Previous Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Next > Last >>