"Distribution alimentaire au centre de distribution de Dolo Baad dans la Woréda de Gode, région Somali, en Éthiopie, août 2017."
Photo: © FAO/IFAD/WFP/Michael Tewe
<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Suivante > Dernière >>

Plus de dix pour cent de la population mondiale souffrent de la faim. La faim dans le monde progresse de nouveau, mue par les conflits et le changement climatique, selon des experts des Nations Unies

Après une régression constante durant plus d'une décennie, la faim dans le monde progresse de nouveau, selon le dernier rapport annuel des Nations Unies sur la sécurité alimentaire mondiale et la nutrition, qui a été publié en septembre 2017. Cela signifie que 815 millions de personnes, représentant onze pour cent de la population mondiale souffraient de la faim en 2016. En Afrique, 20 pour cent la population étaient sous-alimentées, en Afrique de l’Est, ce chiffre était même de 30 pour cent.

Selon les experts des Nations unies, les conflits sont la principale cause de la faim, et les conflits sont de plus en plus exacerbés par les changements climatiques. Ils font en particulier référence au phénomène météorologique El Niño / La Niña. En bref, l'augmentation - 38 millions de personnes de plus que l'année précédente - est en grande partie due à la prolifération des conflits violents et aux chocs climatiques.

<< Première < Précédente Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Suivante > Dernière >>